Contenu

La LPO Côte-d’Or et Saône-et-Loire

 

Adhérez à la LPO !
Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons faire entendre nos idées

 

 

Vignette statuts

Statuts de la LPO Côte-d’Or et Saône-et-Loire, mis à jour lors de l’Assemblée générale extraordinaire du 27 juin 2018
Plaquette de présentation de la LPO Côte-d’Or et Saône-et-Loire

 

La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) a vu le jour en Côte-d’Or en 2008, faisant suite à une longue tradition ornithologique dans le département (depuis 1921 avec les premiers précurseurs, en 1957 avec la fondation du Centre d’Études Ornithologiques de Bourgogne (CEOB) et avec la création en 1991 de L’Aile brisée, un centre de soins sur Dijon -> voir ici l’historique complet).

La création de la nouvelle LPO Côte-d’Or et Saône-et-Loire, association loi 1901 agréée au titre de la protection de la nature par le préfet de département, membre de la LPO nationale, est adoptée à la majorité de ses adhérents le 27 juin 2018. Elle a pour objet statutaire « d’agir ou de contribuer à agir dans les domaines de la recherche, de la connaissance, de la protection, de la conservation, de la défense, de la valorisation et de la reconquête de la nature et de la biodiversité sur le territoire des départements de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire. L’association contribue à l’observation, à la compréhension et au suivi de l’évolution de la nature et de la biodiversité en proposant toutes actions qui lui seraient favorables ».

À ce titre, la LPO Côte-d’Or et Saône-et-Loire agit sur trois grandes thématiques :

- la connaissance naturaliste qui permet d’évaluer l’état des populations de la faune sauvage (notamment des oiseaux), d’en connaître la répartition et de constater la raréfaction ou au contraire l’augmentation de certains taxons. Un des outils majeurs de la LPO pour répondre à cet objectif est la gestion et l’animation d’un observatoire de la faune, consultable sur le site www.oiseaux-cote-dor.org ;

- la protection des espèces et de leur habitats, la formulation de préconisations de gestion des milieux, soit en accompagnant nos partenaires pour créer des espaces protégés ou pour mieux prendre en considération certains enjeux biologiques, soit en intervenant directement sur le terrain dans le cadre de grands programmes de sauvegarde d’espèces (Busard cendré, Faucon pèlerin, Râle des genêts, Tarier des prés, etc.) ou de milieux (prairies de fauche, bocage, mares, etc) ;

- la sensibilisation et l’information du public en réalisant des animations scolaires, sorties nature mais aussi expositions, conférences, publications, etc, pour son propre compte ou celui des collectivités. Au total, 10 000 personnes sont sensibilisées chaque année par la LPO Côte-d’Or (chiffre en attente pour le territoire de Côte-d’Or et Saône-et-Loire). Les thèmes abordés lors d’animations grand public, qu’ils concernent un oiseau en particulier ou la nature dans son ensemble, permettent de sensibiliser de manière globale aux enjeux liés à la connaissance et à la protection de la biodiversité. La LPO Côte-d’Or et Saône-et-Loire intervient aussi dans la gestion de sites par la création d’aménagements de découverte et de valorisation du patrimoine naturel (sentiers de découverte, plantation de haies, installation de panneaux d’information, etc).

Forte de 775 adhérents (au 1er août 2018), la LPO Côte-d’Or et Saône-et-Loire met en œuvre ces actions grâce à l’investissement sur le terrain de quelques 120 bénévoles mais aussi d’une équipe de 9 salariés.

La LPO Côte-d’Or et Saône-et-Loire est l’une des 22 délégations de la LPO nationale qui agit concrètement sur le terrain auprès de collectivités territoriales et locales.