Contenu

Prospection 2010

 

INTRODUCTION

Le carré choisi en 2010 en Côte-d’Or est le N° 21-3024 O (Beaune). Il est situé sur l’Arrière-Côte de Beaune.

Une réunion d’organisation de la campagne de prospection a eu lieu (mercredi 07 janvier 2010) au local de l’association à Talant, entre participants bénévoles et salariés.

Ce carré présente une mosaïque d’habitats naturels caractéristiques de l’Arrière-Côte :
-  massifs forestiers : essentiellement feuillus mais aussi quelques peuplements de conifères ;
-  petite vallée alluviale (vallée du Rhoin) encaissée composée de prairies en fond de vallée et de coteaux boisés ;
-  milieux agricoles diversifiés : dominante paysagère de polycultures - élevage (pâtures bovines et équines) mais aussi vignobles et secteurs de grandes cultures intensives céréalières ;
-  quelques pelouses calcicoles ;
-  quelques falaises naturelles ;
Les villages sont essentiellement composés de bâtis traditionnels (nombreuses habitations et quelques édifices en pierre). Des lotissements plus récents se retrouvent en périphérie. Notons qu’une autoroute, l’A6, traverse le carré.

PARTICIPANTS A LA PROSPECTION

Dix observateurs bénévoles, adhérents à la LPO Côte-d’Or, et deux salariés ont participés à la prospection soit neuf observateurs au total.

Liste des participants :

1. Abel Joseph (salarié)
2. Babski Simon-Pierre (salarié)
3. Gaillard Marie-Lise
4. Gaudiot Jean-Claude
5. Gaudiot Liliane
6. Lanaud Christian
7. Mayade Christian
8. Morant Thomas
9. Maurice Thomas
10. Meskel Thibaut
11. Regnier Daniel
12. Risoud Georges

RESULTATS DE LA PROSPECTION

9 espèces de rapaces diurnes au total ont été observées dans le carré prospecté de 25 Km2.
Cependant nous retiendrons uniquement les observations concernant les 8 espèces mentionnées dans le tableau 2, page suivante.
En effet, 1 espèce n’a pas été retenue comme nicheuse dans le carré :
-  Un Milan noir a été observé le 14 juillet 2010. Cette donnée tardive ne permet pas de conclure sur une nidification possible.

Le tableau ci-dessous indique pour chacune des 8 espèces retenues la fourchette d’effectif constaté et les densités minimales et maximales (nombre de couples/ 100 Km2).