Contenu

Suivi cartographique de quelques Busards

 

Notez que les flèches rouges n’indiquent que les directions théoriques des migrations (vers le sud à l’automne = migration post-nuptiale, vers le nord au printemps = migration pré-nuptiale) effectuées par les oiseaux. Leurs trajets réels nous sont inconnus (pour les connaître il faudrait un oiseau d’une balise Argos). En tout cas ils ne sont pas rectilignes et par conséquence encore plus longs !

 

Afin de mieux comprendre les cartes, voici le cycle de vie théorique d’un Busard cendré :

+ Marquage au nid du poussin l’été de l’année n. Oiseau de 1ère année.

+ A l’automne de l’année n, 1ère migration post-nuptiale vers l’Afrique. Oiseau de 1ère année toujours.

+ Au printemps de l’année n+1, 1ère migration pré-nuptiale et retour en Europe. L’oiseau, de 2ème année, n’a pas atteint sa maturité sexuelle et ne nichera donc pas (sauf exception). Il sera erratique et pourra être observé dans plusieurs régions, voire pays, tout l’été.

+ A l’automne de l’année n+1, 2ème migration post-nuptiale vers l’Afrique. Oiseau de 2ème année toujours.

+ Au printemps de l’année n+2, 2ème migration pré-nuptiale et retour en Europe en tant qu’oiseau nicheur. Oiseau de 3ème année.

+ A l’automne de l’année n+2, 3ème migration post-nuptiale vers l’Afrique. Oiseau de 3ème année toujours.

+ Au printemps de l’année n+3, 3ème migration pré-nuptiale et retour en Europe en tant qu’oiseau nicheur à nouveau. Oiseau de 4ème année.

+ A l’automne de l’année n+3, 4ème migration post-nuptiale vers l’Afrique. Oiseau de 4ème année toujours.

+ Au printemps de l’année n+4, 4ème migration pré-nuptiale et retour en Europe en tant qu’oiseau nicheur à nouveau. Oiseau de 5ème année.

+ etc. etc. !

 

Le marquage des Busards cendrés ayant débuté en 2007, les oiseaux nicheurs marqués les plus vieux, en cet été 2010, étaient dans leur 4ème année. Ce qui signifie que cet automne ils entameront leur 7ème migration ! Quand on sait qu’un trajet Dijon/Senegal (une des zones d’hivernage du Busard cendré) représente -en ligne droite- 4000km... faites le calcul !

 

Différents contrôles de la femelle 8nJ/TwB (photo insérée, P.Mariton)

Différents contrôles de la femelle 8nJ/TwB (photo P. Mariton)

 

Différents contrôles de la femelle TnO/0wR (photo insérée, A.Rougeron)

Différents contrôles de la femelle TnO/0wR (photo A. Rougeron)