Contenu

Le suivi du programme STOC-EPS depuis 2008

 

Depuis 2002, des ornithologues bénévoles bourguignons participent au programme STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Communs) redéfini en 2001 et coordonné à l’échelon national par le Centre de Recherches par le Baguage des Populations d’Oiseaux (CRBPO), au sein du Muséum National d’Histoire Naturelle. Le but de ce programme est d’obtenir une évaluation des tendances d’évolution des effectifs des différentes espèces communes nicheuses. Le nombre de contacts avec une espèce en un point donné est une mesure de l’abondance de l’espèce dans le milieu.

La collecte des données est effectuée soit par le biais de captures au filet (STOC-Capture), soit par Echantillonnages Ponctuels Simples (STOC-EPS). Ce dernier est basé sur la reconnaissance vocale des espèces. Pour que le STOC-EPS soit un programme pérenne ouvert au plus grand nombre d’observateurs, un protocole très simple a été privilégié.

La méthode consiste en un dénombrement de l’avifaune par un observateur qui reste stationnaire pendant 5 minutes exactement. Il réalise dix points d’écoute également répartis dans un carré de 2 km de côté. Deux passages sont réalisés, le premier courant avril, le second un mois plus tard.

En 2007, les recensements ont été effectués sur 15 carrés par 12 bénévoles.

En 2008, grâce au soutien financier du Conseil Régional et du FEDER (Fonds Européen de Développement des Espaces Ruraux), l’EPOB (fédération régionale, Etude et Protection des Oiseaux en Bourgogne) a participé à l’amélioration de la couverture régionale en augmentant le nombre de carrés STOC-EPS. Ainsi, les 3 salariés de la LPO Côte-d’Or ont pris en charge 15 nouveaux carrés répartis dans le département.

A partir de 2008, ce sont donc 30 carrés au total qui ont été répartis dans le département (voir carte ci-dessous) et dont le suivi annuel permettra d’affiner nos connaissances sur l’évolution des populations de nos oiseaux les plus communs.

Si vous connaissez les chants d’oiseaux (pas besoin de connaissances très approfondies, les chants des oiseaux communs suffisent !) et que vous souhaitez participer à ce suivi à long terme, vous pouvez rejoindre le réseau départemental STOC-EPS en nous contactant.

Distribution des carrés STOC-EPS en 2008 en Côte d’Or

 

Les 10 espèces les plus contactées en Côte-d’Or entre 2002 et 2008, classées par nombre décroissant de citations, sont : le Pinson des arbres, la Fauvette à tête noire, le Pigeon ramier, la Corneille noire, le Merle noir, l’Alouette des champs, le Mésange charbonnière, le Pouillot véloce, le Troglodyte mignon et le Bruant jaune.

Cela ne signifie pas que ce sont les espèces les plus abondantes mais seulement qu’elles figurent parmi les plus abondantes et les plus faciles à détecter.

 

Les rapports annuels au niveau national du programme STOC-EPS sont téléchargeables sur le site du MNHN : http://vigienature.mnhn.fr/page/le-suivi-temporel-des-oiseaux-communs-stoc